Les talents s'accumulent à Nice

Nissa la Bella… Oui, mais pas que ! Outre ses atouts de charme et l’argument météo indéniable, Nice présente aussi des avantages économiques et se trouve actuellement en plein développement. Une ville sur laquelle parier dès maintenant, annonce l’émission FrenchTalents qui lui est dédiée.

articleImage

Une métropole qui cumule les avantages

Grande technopole avec Sophia Antipolis, ville étudiante, tourisme, 2ème bassin d’emploi de la région PACA, secteurs diversifiés, développement avec notamment Nice Méridia où l’on attend plus de 20 000 emplois dans les 10 prochaines années, et bien sûr soleil, plage, et même pistes de ski toutes proches, Nice a tout pour convaincre. 23 % des cadres parisiens interrogés pour l’étude Cadremploi sur les villes attractives la positionnent d’ailleurs comme une ville où il fait bon vivre et travailler.

 

« Contrairement aux autres régions de France qui ont toujours le souci de se demander comment faire venir des gens de la capitale vers la Province, il est vrai que nous, nous avons un bon argument. Nous n’avons jamais de difficultés à trouver des talents dans la région ou à les y faire venir », se félicite Magalie Massa, directrice marketing d’Avatacar. Marc Brua, directeur général de Squad, nuance : « Nous avons la chance d’être sur une région attractive et de faire venir les gens d’un peu partout en France, mais ça ne suffit pas. Parce que le marché est globalement pénurique en France, nous recrutons aussi à l’étranger, en Europe ainsi qu’au Maghreb. »

 

Le Top 3 des entreprises attractives

Toutes les typologies d’entreprises sont présentes à Nice, dans des secteurs aussi variés que le tourisme, la pharmacie, la publicité, etc. La troisième entreprise la mieux notée par ses collaborateurs sur Viadeo s’appelle ROM. Créée il y a plus de 25 ans, elle est spécialisée dans l’accompagnement des entreprises sur le digital. « Elle a une vraie légitimité puisque dès 2015, elle a acquis le statut de Google Partners, notamment comme étant l’une des meilleures agences pour accompagner les entreprises sur les AdWords, ce qui est central pour le référencement », rappelle Julien Breuilh, directeur des études chez Viadeo.

 

Une autre PME occupe la seconde place du classement : le cabinet d’expertise-comptable DSO. Une surprise ? Pas forcément selon Julien Breuilh : « au-delà du secteur d’activité, il y a un phénomène de guerre des talents qui se généralise. Traditionnellement, on parlait de cibles IT, mais dans le contexte de marché actuel, tous les profils ont tendance à être chassés. Le rapport de force entre candidats et recruteurs s’est inversé, donc même une entreprise dans la finance peut avoir des difficultés à recruter. La première des démarches est certes d’attirer de nouveaux talents, mais aussi de les fidéliser. »

 

Enfin, iHOL récolte la meilleure note. Exerçant dans l’environnement et le traitement des déchets, elle gère toute la chaîne de valeur ajoutée, de la conception des unités de gestion des déchets jusqu’à la maintenance. « C’est aussi une belle aventure, et un secteur différent des deux autres, ce qui montre la diversité sectorielle que l’on peut avoir dans la ville de Nice et, au-delà, dans la région PACA », souligne Julien Breuilh.

Séverine Degallaix

French Talents Nice : Le replay